LES RITES DU HAJJ ET DE LA OMRA, BY FRANCE MAKKAH

2017-12-08

LES RITES DU HAJJ ET DE LA OMRA, BY FRANCE MAKKAH

Le Hajj et la Omra peuvent être réalisés conjointement comme séparément. Dans cette rubrique, nous allons vous expliquer comment réaliser le Hajj, et il y aura à l’intérieur de cette partie, les rites de la Omra également.

Concernant le Hajj, il existe plusieurs manières de l’effectuer. Il y a ce que l’on appelle le Hajj Tamatou’, le Hajj Ifrad et le Hajj Qiran.

Ces trois manières sont bien évidemment toutes légiférées par Allah et Son Prophète (‘aleyhi salat wa salam).

Le Hajj Tamatou’ est celui que privilégient beaucoup d’agences (dont Lyon Makkah). Dans ce cas de figure, le pèlerin fait sa Omra avant son Hadj.

Le Hajj Ifrad est le pèlerinage dans lequel le pèlerin n’effectue que le Hajj et pas la Omra.

Enfin, le Hajj Qiran est une manière d’effectuer le Hajj et la Omra en même temps.

Pour faciliter la tâche à nos pèlerins, nous allons expliquer, de manière simple et résumée, comment se réalise le Hajj Tamatou’. Comme nous l’avons dit, cette façon de faire son pèlerinage débute par une Omra, puis on entame le Hajj. Voyons donc les étapes de la Omra.

LES RITES DE LA OMRA

La Omra est composée de plusieurs obligations :

– L’entrée en état d’Ihram (sacralisation) au niveau du Miqat, lieu dans lequel le pèlerin devra formuler l’intention d’effectuer sa Omra. Il se vêtira (homme uniquement) au préalable de deux draps blancs (izar et rida) qui couvriront sa ‘awra. L’état de sacralisation impose au pèlerin de ne plus :

  • se couper la barbe et les cheveux,
  • enlever ses ongles
  • se parfumer
  • faire un acte de mariage ou faire une demande (pour qui que ce soit)
  • embrasser son épouse ou faire des préliminaires
  • avoir des relations sexuelles avec son épouse.
  • tuer le gibier

De plus, les hommes devront, en plus de ces interdictions, ne plus se couvrir la tête (chapeau, casquette, etc…) et ne plus porter d’habits dont les formes épousent les formes du corps (tee-shirt, chemises, pantalons, sous-vêtements,…)

– Le Tawaf autour de la Kaaba, en effectuant 7 tours complets en partant de la Pierre Noire.

– La Sa’yi, qui sont les trajets à faire entre les Monts Saffa et Marwa. Le pèlerin doit en réaliser 7 trajets, comme l’a fait Hajar lorsqu’elle cherchait de l’eau pour son fils Isma’il (‘aleyhi salam).

– Le rasage des cheveux (pour l’homme). La femme enlèvera une petite mèche de la taille d’une phalange.

A l’issue de ces étapes, le pèlerin aura terminé sa Omra par la permission d’Allah. Tout ce qui lui était auparavant interdit lui est désormais permis.

LES RITES DU HAJJ

Le Hajj débute le 8ème jour de Dhul Hijja. Le pèlerin se resacralise en faisant l’intention de faire cette fois-ci le Hajj (grand pèlerinage). Le pèlerin se rend alors à Mina pour débuter ses rites. Il prononce la Talbiya autant qu’il le peut.

Le lendemain, le 9 de Dhul Hijja, a lieu l’étape la plus importante du Hajj : la station de Arafat. Au lever du soleil, le pèlerin quitte sa tente de Mina et se rend à Arafat (toujours en Talbiya). Là-bas, le pèlerin effectuera des invocations. Il quittera Arafat au Maghreb pour se rendre à Mouzdalifa. Il y passera la nuit (sauf les faibles qui peuvent partir avant), et en profitera pour prendre des cailloux en vue de la lapidation (rajm) des stèles. Il pourra partir de Mouzdalifa au petit matin, après avoir fait sa prière du Fajr.

Nous arrivons ainsi au 10ème jour de Dhul Hijja, qui n’est autre que le jour de ‘Aid el Adha. Il doit ainsi retourner à Mina avant le lever du soleil, et une fois que le soleil s’est levé, il pourra commencer la lapidation des stèles, en débutant par la plus grande. Puis, dans la mesure du possible, le pèlerin immolera sa bête, ou confiera cette tâche à ceux qui en sont chargés. Après le sacrifice, le fidèle devra se raser les cheveux (les femmes se contenteront d’une phalange). Toutes les interdictions, mises à part les relations sexuelles, sont levées, une fois le rasage réalisé. A ce moment-là, le pèlerin rejoint le Haram pour effectuer le Tawaf El Ifada, ainsi que le Sa’yi. Après cela, il regagne Mina.

Dans les 3 jours qui suivent (appelés ayam at-tachriq, correspondant au 11,12 et 13 de Dhul Hijja), le pèlerin devra lapider les 3 stèles.

Enfin, le fidèle devra faire le Tawaf d’Adieu (el wada’).

 

 

Dernier Article

Commentaires

Je recommande l'agence France Makkah et notamment ses accompagnateurs nous avons passé un pèlerinage dans les meilleurs conditions. Al Hamdu Lilah

Brahim

merci Mustapha et France Makkah pour ce hajj, tres tres bonne organisation, on a manqué de rien, et on etait tres bien pris en charge et Merci pour tout... k’allah vous recompence pour tout...

Abdelmajid

Nous remercions très sincèrement Moustapha pour son organisation et son suivi tout au long du hajj! Nous n'avons rencontré aucune difficultés et avons pu nous consacrer pleinement aux Manassik. Pleins de petits plus offerts chaleureusement par le guide et qui n'était pas compris dans la formule. Ne changez rien in sha Allah

Jawad

Un grand merci à nos frères de France -Makkah pour cette superbe aventure. Une équipe au top et ultra professionnelle, toujours à l'écoute des pèlerins. Encore un grand merci à vous pour ce séjour inoubliable

Maurice

J’ai effectué le meilleur voyage de ma vie al hamdoulillah et les freres de cette agence en sont une cause. Ils sont disponibles, sérieux, serviables et vous traitent comme des frères. Si je dois repartir ce sera avec eux in sha Allah, qu’Allah les préserve

Chahine