Sur la route de la Omra partie 11 - Rencontre avec Salman Al-Farisi partie 5

2018-09-15

Sur la route de la Omra partie 11 - Rencontre avec Salman Al-Farisi partie 5

Nous continuons notre série "Sur la route de la 'Omra, rencontre avec les compagnons", nous sommes toujours dans le récit du noble compagnon Salman Al-Farisi (qu'Allah l'agréer), France Makkah, agence spécialisée en organisation de Hajj pour l'année 2019 et omra, vous souhaite une bonne lecture !

 

Salman (Qu'Allah soit satisfait de lui) rencontre une troisième fois le Prophète (Qu’Allah le couvre d’éloges et le salut)

 

La troisième rencontre entre Salman et le Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le salut) eu lieu au cimetière d’Al-Baqi'.

Le Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le salut) assistait aux funérailles d'un de ses compagnons.

Je le saluais puis je me déplaçais derrière lui alors qu'il était assis, essayant d'apercevoir le sceau de la prophétie que mon ami m'avait décrit.

Et lorsqu'il s'aperçut de mon manège, il comprit aussitôt ce que j'essayais de voir.

Il descendit son vêtement en bas de ses épaules et je vis le sceau de la prophétie. Je le reconnus immédiatement, et je ne pus m'empêcher de m'approcher de lui, et de l'embrasser à l'endroit où se trouvait le sceau tout en pleurant.

Et le Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le salut) me dit de venir devant lui, et je lui racontais toute mon histoire.

Et par la suite le Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le salut) aimait raconter mon histoire à ses compagnons.

Le temps de Salman était presque entièrement consacré à son maitre, il lui fut impossible de participer à des batailles célèbres contre les païens de la Mecque.

Fin de l'esclavage pour Salman (Qu'Allah soit satisfait de lui)

 

Et le Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le salut) lui dit un jour : "Ô Salman, écrit pour obtenir ta liberté."

Salman suivit les recommandations du Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le salut), il écrivit à son maitre pour obtenir sa liberté.

Il parvint à une entente stipulant qu'il aurait à lui payer 40 onces d'or et qu'il planterait et s'occuperait de l'entretien de 300 nouveaux palmiers.

Le Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le salut) dit à ses compagnons : "Aidez votre frère !"

Certain apportèrent 3 pouces de palmier, d'autres 20 pouces, d'autres 15 pouces et d'autres 10 pouces, chacun selon sa possibilité, jusqu'à ce qu'ils atteignent le nombre dont il avait besoin.

Le Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le salut) dit à Salman de creuser les trous pour planter les jeunes arbres.

Ce fut le Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le salut) en personne qui planta chaque arbre de ses propres mains.

Salman dit : "Nous lui donnions les palmiers et il les plantais l'un après l'autres. Et par Allah, Celui qui détient mon âme entre Ses mains pas un seul arbre ne mourut. »

 

Restez connecté pour découvrir la suite de l'histoire de Salman (Qu'Allah soit satisfait de lui), ça arrive très bientôt !

 

 

 

 

Dernier Article

Commentaires

Je recommande l'agence France Makkah et notamment ses accompagnateurs nous avons passé un pèlerinage dans les meilleurs conditions. Al Hamdu Lilah

Brahim

merci Mustapha et France Makkah pour ce hajj, tres tres bonne organisation, on a manqué de rien, et on etait tres bien pris en charge et Merci pour tout... k’allah vous recompence pour tout...

Abdelmajid

Nous remercions très sincèrement Moustapha pour son organisation et son suivi tout au long du hajj! Nous n'avons rencontré aucune difficultés et avons pu nous consacrer pleinement aux Manassik. Pleins de petits plus offerts chaleureusement par le guide et qui n'était pas compris dans la formule. Ne changez rien in sha Allah

Jawad

Un grand merci à nos frères de France -Makkah pour cette superbe aventure. Une équipe au top et ultra professionnelle, toujours à l'écoute des pèlerins. Encore un grand merci à vous pour ce séjour inoubliable

Maurice

J’ai effectué le meilleur voyage de ma vie al hamdoulillah et les freres de cette agence en sont une cause. Ils sont disponibles, sérieux, serviables et vous traitent comme des frères. Si je dois repartir ce sera avec eux in sha Allah, qu’Allah les préserve

Chahine